La Dépêche du midi | 9 Novembre 2020

Ou trouver nos produits?

NOS SALONS ET FÊTES LOCALES 2024 - Fête du foie gras- Ferme de Souleilles (47) du 1er au 3 novembre- Village Gourmands- Foire de Réalmont (81) du 6 ou 7 avril -Journée gourmandes de Pâques- Ferme de Souleilles (47) du 30 au 1er avril- Salon du gout de Gaillac (81) du...

Article dans le magazine Sud de France Avril/Mai 2021

Article Magazine Sud de France Mai 2021

Gamme L’Ail Noir Eperluette

L’Ail Noir est connu depuis l’Antiquité. Il est obtenu par étuvage, un procédé utilisé depuis plusieurs siècles en Asie. Pour cela, des têtes d’ail frais sont placées dans un récipient fermé, entre 60 et 75° et dans une atmosphère humide afin d’être maturées. ...

Elle lance sa production d’ail noir et de ses dérivés👏👍

Marie Rechou avoue se remettre sans cesse en question. Mais pas au point de se lancer dans de nouveaux secteurs sans les maîtriser. Déjà restauratrice à domicile avec Ep les Gourmands, animatrice du réseau local de la Ruche qui dit Oui, elle vient d’ajouter la production d’ail noir à sa carte de visite, version ambassadrice de produits locaux et circuits courts. « L’ail noir c’est un produit que je connais depuis longtemps. J’en ai utilisé pour la première fois lors d’un concours de cuisine. Il venait d’Asie. Ma curiosité m’a poussé à faire des essais avec de l’ail de Lautrec, via un procédé que j’ai récupéré sur Internet ». Essai concluant, pour Marie Rechou qui a investi dans le matériel nécessaire. « On peut utiliser toutes sortes d’aulx. Il faut le passer entre 12 et 15 jours à l’étuvage, puis 15 jours pour maturation à l’air libre. Il perd entre 60 et 70 % de son eau et devient noir par la caramélisation des sucres qu’il contient naturellement. C’est une sorte de cuisson lente à basse température. À la sortie les gousses qui ont perdu l’amertume sont fondantes, sont bien plus digestes ». En lancement de sa production, elle sort pour le moment entre 12 et 15 kg par quinzaine. « J’espère rapidement l’augmenter car, comme ont pu le constater mes clients, l’ail noir avec le temps se bonifie et change de goût. Il va vers des saveurs de cèpes, de vinaigre balsamique voire de pruneau. En plus il se conserve minimum 18 mois, mentionnés sur la Dluo obligatoire – date limite d’utilisation optimale. En mettant toujours à contribution son esprit de découverte, Marie Rechou a travaillé sur la déclinaison du produit. C’est ainsi, que, par l’intervention des circuits courts et des productions locales, et après validation d’essais sur de multiples supports, elle propose le vin – Prunelart- aromatisé à l’ail noir, la tartinade, l’huile et le condiment, le magret séché à l’ail noir, le ballotin de chocolat à l’ail noir ou la simple tête. Des produits gourmands pour gourmets avertis ou en découverte de nouvelles saveurs. « Malheureusement, les salons dans lesquels je devais lancer mes produits ont été annulés. Le site dédié à ma production est dispo depuis ce week-end ».G.D.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *